Pour les professionnels

3 points clefs pour prévenir les actes de maltraitance

  • la formation
  • l'organisation
  • le respect des différents acteurs

La formation initiale et continue doit permettre

  • Le partage de connaissances communes : la "maltraitance" doit être comprise par tous de la même manière
  • La mise à jour des connaissances
  • Les interrogations sur les pratiques

L'organisation d'un établissement comme d'un service à domicile doit permettre

  • Un cadre clair
  • La possibilité de parler des difficultés ou dysfonctionnements rencontrés sans crainte
  • La compréhension des protocoles
  • Des sanctions justes et progressives lorsque nécessaire
  • Le respect des obligations : contrat de séjour, conseil à la vie sociale

Ces garanties sont à destination des équipes, des proches et des personnes accompagnées.

Les relations entre l'équipe professionnelle, la personne accompagnée et les familles sont complexes et souvent source de malentendus pouvant déboucher sur des situations de maltraitance.

Le burn out

Le burn out est un épuisement professionnel dû aux conditions de travail et aux relations avec les patients et leurs proches.
Cet épuisement est un risque de maltraitance envers les personnes accompagnées, car il entraine un manque de patience. Mais l'épuisement est aussi un signal d'alerte sur le bien-être physique et psychologique des professionnels.
Connaitre ses limites, reconnaitre sa fatigue, pouvoir en parler, être soutenu par l'équipe...Autant de points fondamentaux pour le bien-être de tous.